Achats en commun

Quelles propositions durables, dignes et complémentaires des offres existantes pour lutter contre la précarisation alimentaire des revenus les plus modestes ?

Et si nous testions notre capacité à nous mobiliser, à faire connaître et partager une découverte producteur, à l’occasion d’un achat groupé pour allier accessibilité et respect du prix, voire par la création d’un groupement d’achats ?

Faites-nous connaître vos bons plans et nous les relaierons dans nos mailings « Terroir – Parrainage de producteurs ». Avec l’ensemble des réseaux : habitants, amicales de locataires, associations, nous proposerons des sessions d’’achats Découvertes.

Connaissez-vous ces démarches inspirantes ?

L’amap noiséenne Les Coeurs d’Artichauts, crée en décembre 2009. Elle a d‘abord débuté par la distribution de fruits puis a poursuivi en avril 2010 avec la distribution de légumes, démarré avec la volaille/ œufs en mars 2011, avec le pain et l’huile en février 2012 et avec le fromage de chèvre en 2018.

Découvrez la liste des producteurs et l’amap.

L’amap noiséenne La Croquante. C’est la 12e année que La Croquante fonctionne avec le même maraicher depuis le début. C’est lui le cœur du groupe.
L’implication des amapiens à ses côtés  lui a permis de faire des aménagements dans son exploitation (bassin de rétention, serres couvertes non chauffées), d’investir dans l’achat de matériel et depuis quelques années d’accueillir des emplois salariés.
Des paniers généreux, variés font que les départs à chaque saison sont minimes et les inscrits sur liste d’attente doivent être patients.
Au fil des opportunités, La Croquante propose des commandes groupées auprès de producteurs, sous le signe de la qualité, de la proximité ou de l’engagement solidaire. 38 paniers hebdomadaires pour des Noiséens et des Romainvillois et les amapiens ne veulent pas augmenter pour persévérer cet espace souriant de rencontres, (espace heureux pour les enfants aussi) du vendredi soir. Connaitre les aléas de la production, puis apprécier le plaisir simple de déguster une pomme de terre, un poireau, une salade, cela donne toute sa valeur aux paniers que nous emportons chez nous et au sens de notre engagement.

 

Le Marché sur l’eau de Pantin : l’association qui rapproche les consomm’acteurs des producteurs franciliens.  Depuis 2012, l’Association Marché sur l’Eau offre aux citadins la possibilité d’acheter des fruits, des légumes et autres denrées alimentaires de qualités cultivés en Île de France à moins de 100 km de Paris. L’association a pour objectif de promouvoir une consommation francilienne, équitable, responsable et de saison, acheminée par bateau électrique (moteur + photovoltaïques) ou camion.

Retrouvez toutes les infos sur ce Marché à 2 pas de Noisy.

 

L’Étal Solidaire d’Ivry : Depuis décembre 2016, en lien avec le comité de quartier et les associations du Petit-Ivry, quelques habitants du quartier animent une vente solidaire mensuelle de fruits et légumes au Local Solidaire de la cité Pierre et Marie Curie. Dès l’origine du projet, l’association a noué un partenariat privilégié avec un producteur des Hauts de France, qui livre chaque semaine les produits frais.

Retrouvez toutes les infos sur l’Étal Solidaire.

 

Vrac, le groupement d’achat dans les quartiers (Vers un réseau d’achat en commun) : l’association VRAC favorise le développement de groupements d’achats dans les quartiers prioritaires de la politique des différentes villes ( Lyon, Strasbourg, Paris, Bordeaux, Toulouse). Le projet de l’association est orienté vers l’accès du plus grand nombre à des produits de qualité issus de l’agriculture paysanne/biologique/équitable à des prix bas, grâce à la réduction des coûts intermédiaires (circuits-courts) et superflus (limitation des emballages).

Retrouvez toutes les infos sur Vrac

 

https://vrac-asso.org/